La boîte à outils de l’écrivain créatif

Vous voulez donc écrire une fiction ou des mémoires. Par où commencer ? Et de quels outils de création littéraire avez-vous besoin pour atteindre vos objectifs d’écriture ?

Je crains bien qu’il n’y ait pas de bonne réponse pour débuter en tant qu’écrivain. Chaque écrivain crée sa fiction à sa manière. Lorsqu’il s’agit de l’écriture proprement dite et de la composition, tous les prétendus experts en la matière ne s’accordent pas sur la bonne approche.

Dans cet article, je vais passer en revue les outils courants que les écrivains expérimentés utilisent pour écrire de grands livres afin que vous puissiez avancer dans la bonne direction.

  1. Les livres comme outils !

Si vous voulez écrire des livres, vous devez en lire. Commencez par lire toutes les nouvelles et tous les romans qui vous tombent sous la main. Ne vous préoccupez pas de prendre des notes ou de trop réfléchir aux histoires. Lisez simplement. Il y a de fortes chances que vous en ayez déjà fait beaucoup. Tous les écrivains viennent à l’écriture en lisant d’abord.

Passez autant de temps que vous le pouvez à parcourir les nouvelles librairies, les librairies d’occasion et les magasins d’ebooks. Les ebooks gratuits sont une excellente ressource qui ne coûte pas cher et que l’on trouve partout. Il existe un grand nombre de titres gratuits, en particulier certains classiques du domaine public.

  1. Carnets de notes (ou une application de prise de notes)

Emportez des carnets de notes avec vous aussi souvent que possible. C’est votre espace vital.

Et si vous n’aimez pas les carnets, pensez à télécharger une application de prise de notes sur votre téléphone ou votre appareil mobile. Vous pouvez utiliser Evernote ou Notion, mais personnellement j’utilise simplement L’application Google Docs. Ne serait-il pas préférable d’écrire, même si vous le faites sur votre téléphone, plutôt que de jouer à un jeu ou de parcourir les médias sociaux ?

Prenez immédiatement l’habitude de tenir un journal. Écrivez tous les jours, même si ce n’est que pour parler de la météo ou de ce que vous avez mangé au petit-déjeuner.

C’est une zone neutre, sans jugement, alors ne vous inquiétez pas si ce que vous écrivez est nul ou insensé. Remplissez simplement les pages.

Lorsqu’il devient plus difficile de ne pas écrire que d’écrire, vous avez atteint votre objectif. Vous avez fait de l’écriture une habitude.

  1. Outils Logiciel

La tenue d’un journal est une bonne chose, mais elle n’est pas très productive.

outils 1

 

Lorsque vous commencerez à écrire des histoires, vous voudrez utiliser un traitement de texte. Nous avons dépassé les machines à écrire, donc je ne parle pas de celles-ci. Je parle de logiciels de traitement de texte.

Avec l’augmentation du nombre d’ebooks, faire les choses numériquement d’abord est très logique et vous épargne du travail supplémentaire de toute façon. Il existe beaucoup de logiciels d’écriture de livres, mais voici mes trois meilleurs :

Meilleur traitement de texte pour les écrivains : Scrivener. Scrivener a changé ma vie d’écrivain. Il est facile à utiliser, facile à organiser, infiniment flexible, et pour ceux qui pensent à long terme, vous pouvez compiler directement dans n’importe quel format, y compris des formats d’ebook qui sont prêts à être publiés sur Kindle et diverses autres plateformes d’ebook. Il dispose de modèles d’esquisses de personnages et de décors, il enregistre automatiquement votre travail et ne plante que rarement.

Meilleur outil d’édition : Google Docs. Google Docs vous permet de partager rapidement vos écrits avec des éditeurs et d’autres écrivains. Je fais presque toute ma rédaction et mes premières réécritures dans Scrivener. Mais lorsqu’il s’agit de partager mes brouillons pour obtenir des commentaires, je passe à Google Docs car les fonctions d’édition et de suggestion en temps réel facilitent grandement le processus. Découvrez Google Docs ici.

Outil de publication et de formatage de livres préféré : Atticus, qui est un outil de formatage de livres basé sur le cloud qui a quelques fonctionnalités à venir qui pourraient le rendre encore meilleur que Vellum. Découvrez Atticus ici.

Meilleur outil de promotion du livre : Bookfunnel. Une fois votre livre publié, Bookfunnel vous permet de créer des pages d’atterrissage instantanées pour offrir votre livre aux lecteurs. Il dispose également d’une application de lecture native qui permet aux gens de lire votre livre une fois qu’ils l’ont en main, ce qui leur évite d’avoir à le migrer péniblement vers leur Kindle ou une autre application de lecture. Bookfunnel est utile pour livrer votre livre à des bêta-lecteurs ou à votre équipe de lancement, pour offrir un livre ou une nouvelle gratuite aux abonnés à la messagerie, pour faire des promotions de livres avec d’autres auteurs ou même pour vendre votre livre. J’ai obtenu des milliers de nouveaux lecteurs grâce à Bookfunnel et c’est un outil formidable ! Pour en savoir plus sur Bookfunnel, cliquez ici.

  1. Un site Web d’auteur et une liste d’adresses électroniques sont aussi des outils inévitables

Si vous voulez publier vos écrits un jour, vous devez avoir un site Web d’auteur, un endroit où les lecteurs peuvent trouver votre travail et s’inscrire à votre liste d’adresses électroniques pour être les premiers informés de la publication de vos nouveaux livres.

N’oubliez pas votre liste d’adresses électroniques. Elle est honnêtement plus importante que le site Web lui-même, car c’est le meilleur moyen de rester en contact avec vos lecteurs et de partager votre travail avec eux. Mon outil de newsletter préféré est Mailpoet. Vous pouvez consulter Mailpoet ici.

  1. Outils de Grammaire et guides de style

Tout écrivain a besoin d’une formation solide en grammaire. La maîtrise de la grammaire peut prendre toute une vie, c’est pourquoi il existe des guides de style très pratiques que vous pouvez conserver et consulter pendant que vous travaillez. Ces guides, ainsi qu’un dictionnaire sont indispensables à tout écrivain. LE site de référence que je conseille en la matière est le Projet Voltaire, que vous trouverez ici.

Vous pouvez aussi utiliser des outils de vérification grammaticale pour faciliter le processus d’édition. Personnellement, Je préfère Antidote. Vous pouvez le consulter ici.

  1. Étude de L’écriture

Maintenant que vous avez étudié la grammaire, lu le genre de fiction que vous voulez écrire, tenu un journal et trouvé le bon logiciel, vous devez prendre du recul et étudier l’art d’écrire de la fiction en lisant des livres de non-fiction sur le sujet. J’en ai lu des dizaines, mais mon préféré restera Journal d’un écrivain en pyjama, que vous trouverez ici sur Amazon.

  1. Groupes d’écriture

Les groupes d’écriture sont mon outil préféré. Ils sont un excellent moyen de rencontrer d’autres écrivains et de mettre vos compétences à l’épreuve. Faire partie d’un groupe d’écriture et travailler sur vos histoires est, à mon avis, le moyen le plus rapide et le plus sûr d’apprendre à écrire de la fiction. Des centaines de programmes de maîtrise en beaux-arts dans tout le pays sont d’accord.

Les groupes d’écriture fournissent :

Un soutien moral. Les autres écrivains comprennent quand vous vous plaignez que l’écriture est difficile.

Des personnes partageant les mêmes idées. Partagez vos espoirs et vos rêves avec des personnes partageant les mêmes idées.

Un retour d’information. La critique inestimable qui accompagne l’analyse des manuscrits en atelier. Ils vous donneront un avis honnête même si vous ne voulez pas l’entendre.

Une saine concurrence. Voir d’autres personnes produire du travail est la meilleure motivation pour un écrivain qui n’écrit pas.

 

Liens :

 

The write practice

Laissez un commentaire

EVÉNEMENTS